Chavouot paragraphe Hallel Six Imprimer
Écrit par Machberes Avodas Hashem   

Hallel "Comment rendrai-je à Dieu pour toutes ses bontés pour moi?" (Psaumes 116:12) Le Yechezkail Dalyot (Volume 2, Nitzutzei Ohr) nous compare à un emprunteur qui, incapables de rembourser un prêt, le prêteur demande un prêt pour rembourser le premier prêt. Tout ce que nous avons vient de Dieu, même notre capacité à le remercier. Le roi David a donc porté sur deux étapes: 1) «Je vais soulever la coupe de saluts et le Nom de Dieu, je vais l'appeler." Un vrai serviteur de Dieu examinera les possibilités de déclarer le nom de Dieu en reconnaissance avant les autres. 2) «Mon Dieu, je jure de se payer." Le serviteur de Dieu chercherons constamment des moyens de «faire des vœux», qui signifie, à accepter les pratiques personnelles qui résultent de l'inspiration de ses déclarations publiques de gratitude.

Nous chantons ce Psaume à Chavouot comme une déclaration publique du bien infini, nous avons reçu dans la Torah, et ​​comme un engagement à trouver nos propres moyens personnels à exprimer notre appréciation du bien ultime de la Torah.

Nous prions également pour que nous devrions toujours l'expérience de notre étude de la Torah comme un bien infini, et que nous devrions être inspirés de découvrir de nouvelles façons d'exprimer notre gratitude pour ce produit.

Share/Save/Bookmark