Your Feedback Matters


We hope you are enjoying The Foundation Stone™.
Please take a few moments to complete the survey
so that we can continue to improve our website.
Thank you for your time and support.

Take this survey



Your Feedback Matters


Please reconsider your decision.
A few minutes of your time will be
a great help and will allow us to make
The Foundation Stone™ even better.

Thank You!

Take this survey


Exclusively designed for The Foundation Stone Hand Crafted Metal Lace Thank You Machine


To order yours please contact

michal@thefoundationstone.org

Dancing Hallel: Souccoth Imprimer Envoyer

Hallel Lorsque nous acquérons quelque chose que nous le déplacer - kinyan - nous levons l'objet que nous acquérons ou nous nous retirons de l'animal que nous achetons. Nous utilisons le mouvement pour faire quelque chose nous-mêmes.


Nous trouvons les lois de kinyan - Acquisition - dans le Halakhot des Quatre Espèces: Nous sommes autorisés à prendre le Loulav avec un foulard de soie, même si nous ne sommes pas directement l'exploitation loulav en main. Cependant, nous ne pouvons pas utiliser des pinces pour ramasser les loulav, parce que, le HaKodesh Shela explains1, nous devons traiter les choses que nous voulons acquérir avec respect. Nous ne pouvons pas vraiment obtenir quelque chose si nous manquer de respect. Le loulav doit nous appartenir, afin de remplir nos obligations. Nous devons faire un respectueuse kinyan. C'est une façon de déclarer que le monde est à moi.

Le Midrash2 utilise le Mitzvot du Souccoth à la conception de la kinyan aux cycles: "Car vous m'avez sevrés avec kindness3.« Le Saint, béni soit-Il est, dit à Israël, "Donne-moi de ce qui est le mien, ce que j'ai déjà donné dans le passé, et je vais vous la donner dans le monde à venir. Versez de l'eau, dont je vous ai déjà donné à travers le Puits de Myriam dans le désert, sur l'autel, Souccoth, et je vais vous rembourser dans le monde à venir, comme il est dit: «Et il sera ce jour-là que les montagnes sera au goutte à goutte de vin. "4

Le Midrash décrit un cycle dans lequel nous donnons à Dieu de ce qu'Il nous a donnée, et il vous donnera plus de nous dans le monde à venir. Nous pouvons en fait l'acquisition aujourd'hui ce que sera le nôtre dans le monde à venir.

Le Midrash poursuit: «Donnez-moi un loulav et danse avec elle pour me louer comme je l'ai déjà eu quelque chose de la danse pour vous,« Les montagnes sautèrent comme des béliers. '5 Je vous les rendrai dans le monde à venir, comme il est dit: «Tout les arbres du champ battre des mains. '6 "- On peut utiliser le loulav pour acquérir quelque chose dans le monde à venir. - "Faire une Souccah pour moi, comme je l'ai fait pour vous dans le désert, j'ai fait les enfants d'Israël à habiter sous des tentes où je les saisis par la terre d'Egypte," 7 et je vous les rendrai dans le monde à venir , comme il est dit: «Et il y aura une Souccah comme une ombre de la chaleur dans la journée." 8 C'est ce que le verset veut dire quand il dit: «Car vous m'avez sevrés avec kindness9." Dieu donne à moi pour que j'en ai assez pour donner à lui, alors il va me la donner ... et le cycle continue.

Le loulav est un moyen «d'acquérir« tout ce que j'ai gagné plus de Rosh Hashana et Yom Kippour. Je prends une chose physique, et je l'acquérir et de dire: «Ceci est à moi!" C'est aussi une façon de dire, «J'adore ce que vous m'avez donnée. Je veux donner à vous. "

1 Shelah sur 37a Souccah

2 Midrash Tehilim 13

3 Psaumes 13:06

4 04:18 Joel

5 Psaumes 114:4

6 Esaïe 55:12

7 23h43 Lévitique

8 Esaïe 04:06

9 Psaumes 13:06

Share/Save/Bookmark
 
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com