Hayom Midot: Jour 12: Hod dans Gevurah Imprimer

Midot Rabbi Shimon ben Menasia dit: Quel dommage qu'un grand serviteur a été perdue pour le monde, car si le serpent n'est pas maudit, tout Juif aurait deux serpents dans sa maison, l'envoi de l'un à l'est et l'autre à l'ouest de lui apporter des pierres précieuses, perles coûteux et chaque type d'élément précieux dans le monde. Aucune créature a pu nuire à ces serpents. En outre, ils auraient été utilisés à la place des chameaux, des ânes ou des mules, à transporter du fumier dans les jardins et les vergers. (Avot de 1:7 Rabbi Nathan)

Rabbi Shimon est renversant tout ce que nous savons à l'envers! Il veut nous faire comprendre que la première réunion d'Eve avec le serpent comme une opportunité. Nous n'avons pas seulement renoncer à l'immortalité et de tout le bien du jardin, nous avons perdu une créature magique qui pourrait avoir changé nos vies. Nous sommes habitués à voir des choses dans un sens, et pourtant, les Sages constamment nous invite à voir les questions sous un angle entièrement différent.

Ils veulent que nous apprécions chaque épreuve de intentée par le serpent - Evil Inclinaison - comme une occasion de tirer parti de ce même pouvoir pour de bon. En fait, lorsque nous faisons la même erreur que la veille, nous avons non seulement perdu le serpent, nous perdons deux, nous perdons la possibilité pour le bien ainsi.

Nous avons souvent notre supposé «définitions» qui limite notre perspective. Rabbi Shimon nous invite à voir l'opportunité dans chaque difficulté et d'essai. Il nous incite à voir le potentiel qui peut nous conduire au-delà de nos définitions.

Share/Save/Bookmark